Qu'est ce que la Réflexologie ?

Réflexologie signifie littéralement « stimulation des zones Réflexes », il en existe plusieurs sortes : la Réflexologie Plantaire (sur le pied), palmaire (la main), faciale/crânienne (visage/crâne) etc.

La Réflexologie plantaire existe depuis très longtemps. En Égypte, plus de 2000 ans avant notre ère des bas-reliefs attestent des gestes de frottements des pieds et des mains. C’est la preuve la plus ancienne que nous ayons.

 

Les effets de la Réflexologie

La Réflexologie est une technique douce extrêmement relaxante. Elle élimine les tensions et équilibre les émotions. Or, l’état d’esprit joue un rôle vital sur la santé physique.

Sous l’effet de la détente, elle permet au système parasympathique de :

  • ralentir la respiration et le rythme cardiaque
  • favoriser la décrispation musculaire
  • stimuler les fonctions digestives et excrétrices
  • réguler le sommeil
  • libérer la sécrétion d’endorphine et de dopamine (anti-stress et anti-douleur)

De plus, la Réflexologie améliore la circulation sanguine (notamment la circulation de retour souvent défaillante), stimule la circulation lymphatique, favorise l’élimination des toxines, augmente la vitalité.

C’est une pratique naturelle et complémentaire. La Réflexologie vient appuyer les ressources de guérison du corps. Elle agit de concert avec la médecine traditionnelle, ne la remplace pas, elle n’est ni « alternative », ni « parallèle ».

 

Pour qui ?

Pour tous.

  • Futures ou nouvelles Mamans
  • Nouveau-nés, jeunes enfants
  • Adolescents, étudiants
  • Personnes âgées
  • Personnes faisant face à une grave maladie subissant des traitements lourds*
  • Aidants
  • Personnes ayant une gêne chronique* (insomnies, migraines, constipation, mal de dos, eczéma etc.)
  • Sportifs en période de préparation à une compétition ou de récupération
  • Épuisement professionnel
  • Accident de la vie (séparation, décès d’un proche, déménagement, rupture pro. etc.)
  • Addictions
  • Etc...

* Attention, la consultation de réflexologie ne se substitue pas au traitement médical et ne dispense pas du diagnostic d’un professionnel de santé.